Etude DARES « Travail et bien-être psychologique »

L’URPS Infirmiers publie une étude de la direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (DARES) parue ce mois de mars 2018.

Il en ressort qu’environ un actif sur dix se trouverait dans « une situation de travail très délétère pour son bien-être psychologique ».

Et dans le top 15 des « métiers surreprésentés dans ces situations préoccupantes qui appellent sans doute un effort particulier pour les politiques de prévention » se trouvent les sages-femmes, les infirmiers et les aides-soignants.

Cette étude qui analyse les conditions de travail des fonctionnaires porte, pour l’essentiel sur la fonction publique hospitalière.

Ce secteur de la fonction publique se distingue par des problèmes de conciliation entre vies personnelle et professionnelle, une forte intensité du travail, des conflits éthiques et une demande émotionnelle importante et enfin, un soutien social plus faible que pour l’ensemble des salariés.

Bonne lecture

 

Téléchargez le document d’études « Travail et bien-être psychologique »

emiliedumez

Article mis a jour le 31 mars 2018 a 12 h 05 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *