Activation du niveau 3 du dispositif ORSEC de lutte contre les arboviroses

La Réunion connait depuis début 2017 une circulation active et ininterrompue du virus de la dengue. Cet épisode s’est maintenu à un niveau modéré pendant toute l’année 2017, y compris pendant l’hiver austral. Avec le retour de l’été austral et de conditions météorologiques plus favorables au développement des moustiques, une recrudescence des cas de dengue a été observée, et depuis début février, la circulation du virus de la dengue s’intensifie.  Au cours de la semaine dernière (02 – 08 avril), 237 cas autochtones ont été signalés, portant à 992 le nombre de cas autochtones de dengue signalés à La Réunion en 2018. Au total depuis le début de l’année 2017, 1086 cas autochtones ont été confirmés donnant lieu à 42 hospitalisations (30 en 2018 et 12 en 2017).

Dans ce contexte, le Préfet a décidé d’activer le niveau 3 du dispositif ORSEC de lutte contre les arboviroses : « Epidémie de faible intensité ». Ce niveau 3 a pour objectif de limiter la propagation géographique de l’épidémie par la mise en œuvre d’une coordination renforcée des acteurs de la lutte contre les moustiques, le recours à des moyens supplémentaires dans les zones de circulation virale et le maintien des interventions sur les cas isolés. Il prévoit également de préparer le système de santé à l’éventualité d’une épidémie de plus grande ampleur par l’identification et la mobilisation éventuelle de capacités de prise en charge adaptées.

.

Téléchargez la fiche du dispositif ORSEC

emiliedumez

Article mis a jour le 13 avril 2018 a 12 h 54 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *