Les soins palliatifs et la fin de vie à domicile

Dans un rapport publié le 15 novembre dernier sur « les soins palliatifs et la fin de vie », l’Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS) s’est intéressée aux conditions de prise en charge des soins palliatifs à domicile.

Malgré le fait qu’elle relève une inégalité dans la qualité des prises en charge en soins palliatifs à domicile, l’IGAS estime qu’il faut soutenir leur développement à domicile car cela répond à l’attente majoritaire des français et que cela est nécessaire pour accompagner le système de santé dans l’accueil d’un nombre croissant de fin de vie.

Si le médecin traitant doit être réinvesti dans cette prise en charge, l’IGAS souligne également que l’implication des infirmiers doit être renforcée car ils constituent un « rouage essentiel des soins ».
.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à prendre connaissance de ce rapport :

Télécharger le rapport de l’IGAS

Les clés pour bien lire une ordonnance

Rédigée par le professionnel de santé, l’ordonnance comporte tous les renseignements nécessaires au bon déroulement du traitement du patient.

Afin de mieux informer les patients et leur donner les clés nécessaires à la bonne compréhension de ce document, votre URPS a participé à la réalisation d’affiches et flyers, que nous vous invitons à télécharger en français, créole ou mahorais directement ci-dessous.

 

Télécharger les affiches et le flyer :

Le flyer

L’affiche en français

L’affiche en créole

L’affiche en mahorais 

La Stratégie Nationale de Santé 2018-2022

Le Ministère des solidarités et de la santé a dévoilé la Stratégie Nationale de Santé (SNS) qui met en place les objectifs et les priorités en santé que se donne le gouvernement pour les 5 années à venir. En région, cette SNS se déclinera notamment au travers des Projets Régionaux de Santé (PRS).

La ministre a lancé une consultation publique. Dès lors, vous avez jusqu’au 25 novembre inclus pour vous prononcer et donner votre avis sur le projet de SNS 2018-2022

 

Télécharger la Stratégie Nationale de Santé 2018-2022

Parution au JO du décret sur l’exercice partiel

Le décret d’application de l’exercice partiel des professionnels de santé en France est publié au Journal Officiel ce 3 novembre (cf. rubrique « Législation »).

Pris en application de l’ordonnance du 19 janvier qui transpose en droit français la directive européenne 2013/55/UE, il vient créer trois nouveaux dispositifs pour les professionnels de santé :

  • La carte professionnelle
  • Le mécanisme d’alerte
  • L’exercice partiel

     

    Selon le compte rendu du conseil des ministres du 2 novembre dernier, ce décret «s’attache en particulier à préciser les modalités d’examen des demandes d’accès partiel, afin de sécuriser la délivrance des autorisations susceptibles d’êtres prises ».

Dorénavant, c’est l’autorité compétente, à savoir l’Etat, le ministère : direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS) qui délivre déjà les diplômes et autorisations d’exercice, qui se prononcera sur la demande d’accès partiel, après avis d’une commission, du Conseil National de l’Ordre Infirmier (CNOI).

Le dossier présenté par un candidat à l’exercice partiel portera sur :

  • Le périmètre de l’exercice
  • Les titres et formations
  • L’expérience professionnelle
  • La ou les formation(s)

 

L’avis devra être motivé par « l’analyse des conséquences d’une éventuelle autorisation sur la qualité et la sécurité des soins, l’information des professionnels de santé et des usagers du système de santé ainsi que la sécurité d’exercice des professionnels appelés à exercer sous le régime de l’accès partiel ».

En cas de refus, en première intention, le décret prévoit, dans les 6 mois qui suivent la notification du contenu , « une mesure de compensation consistant soit , au choix du demandeur, en un stage d’adaptation ou une épreuve d’aptitude, soit en l’obligation d’un stage d’adaptation ou d’une épreuve d’aptitude, ou le cas échéant, les deux, en fonction des niveaux respectifs de qualification ».

Ce décret prévoit la publication d’un arrêté fixant le modèle de formulaire de présentation de l’avis émis par la commission et, le cas échéant, par l’ordre infirmier (ONI). Un autre arrêté fixera quant à lui la composition du dossier produit à l’appui de la demande d’accès partiel, le modèle de formulaire de la déclaration de prestation de service en cas d’accès partiel ainsi que la liste des pièces justificatives et enfin le contenu de la décision d’autorisation d’exercice partiel.

Enfin, les professionnels ayant obtenu une autorisation d’exercice partiel de la profession concernée figurent sur une liste distincte qui contient le titre professionnel sous lequel ils sont autorisés à exercer et le champ d’activités correspondant.

 

Alain Duval

 

Lire le décret n°2017-1520 du 2 novembre 2017 relatif à la reconnaissance des qualifications professionnelles dans le domaine de la santé

Lancement de la Newsletter de l’URPS Infirmiers

Nous sommes ravis de vous annoncer le lancement de la Newsletter de l’URPS Infirmiers-OI.

Cette première édition, financée par l’URPS, vous permettra de suivre les différentes actions et projets menés par vos élus. Nous vous invitons à la diffuser largement et à nous faire part de vos réactions et idées qui ne pourront qu’enrichir nos réflexions.

.
Télécharger ici la Newsletter #1

.

Et pour ne rien manquer de l’actualité et recevoir les prochaines éditions, inscrivez-vous ICI.

Point d’information aux professionnels de santé sur l’épidémie de peste à Madagascar

Madagascar est une zone d’endémie pour la peste. Des épidémies surviennent chaque année. L’épidémie qui sévit actuellement diffère des précédentes saisons pesteuses du fait d’un nombre élevé de cas avec une proportion importante de cas de peste pulmonaire et d’une distribution géographique inhabituelle avec l’atteinte de villes à forte densité de population et de zones côtières potentiellement touristiques.

Au 20 octobre 2017, 1 297 cas de peste dont 102 décès ont été rapportés (taux de létalité de 7,9%). 846 cas sont des cas de peste pulmonaire (soit 65,2% des cas).

A ce stade, le risque d’importation d’un cas de peste pulmonaire sur le territoire national depuis Madagascar reste faible, tant pour Mayotte et La Réunion que pour la métropole.

Lors des épidémies précédentes, aucun cas importé dans un pays tiers n’a été décrit.

Vous pourriez avoir à conseiller vos patients souhaitant se rendre à Madagascar.

 

 

Vous trouverez tous les conseils :

Infirmier de Pratique Avancée (IPA), définition et objectif

La définition de l’Infirmier de Pratique Avancée (IPA), selon le Conseil International des Infirmiers (CII) :

 

« L’infirmier diplômé qui exerce en pratique avancée a acquis des connaissances théoriques, le savoir-faire aux prises de décisions complexes, de même que les compétences cliniques indispensables à la pratique avancée de sa profession. Les caractéristiques de cette pratique avancée sont déterminées par le contexte dans lequel l’infirmier sera autorisé à exercer. »

 

Le but, selon le ministère des solidarités et de la santé est d’ « améliorer l’accès aux soins en diversifiant l’activité des soignants ».

La stratégie de santé pour les Outre-Mer

En 2016, Marisol Touraine présentait, en présence de George Pau-Langevin, Ministre des Outre-Mer de l’époque, la Stratégie de Santé pour les Outre-Mer.

 

La Stratégie de Santé pour les Outre-Mer est un plan composé de 5 axes et de 62 actions et a vocation à s’adapter aux spécificités géographiques, humaines et organisationnelles des territoires d’Outre-mer, souvent confrontés à des problématiques sanitaires spécifiques.

 

  • Axe 1 : Renforcer la prévention afin de lutter contre les inégalités de santé
  • Axe 2 : Améliorer la veille, l’évaluation et la gestion des risques sanitaires
  • Axe 3 : Mieux répondre aux besoins des citoyens dans le champ de l’autonomie (vieillissement et handicap)
  • Axe 4 : Renforcer l’efficience du système de santé
  • Axe 5 : Renforcer l’accès aux droits

 

Les documents à télécharger :

 

Projet de décret relatif à l’inscription automatique des infirmiers au tableau de l’ordre

Bientôt les infirmiers pourraient être inscrits « automatiquement » au tableau de l’ordre, comme nous l’indique un récent projet de décret intitulé  » Projet de décret relatif à l’établissement des listes nominatives des infirmiers et des pédicures- podologues salariés en vue de leur inscription au tableau de l’ordre et modifiant le décret 2016-746 du 2 juin 2016 relatif à l’établissement des listes nominatives des masseurs- kinésithérapeutes salariés en vue de leur inscription au tableau de l’ordre ».

 

Télécharger ICI le projet de décret

 

Journée mondiale de l’ AVC, le 29 Octobre 2017

Afin de mieux prendre en charge l’AVC et réduire les risques de mortalité et de handicap, une campagne de sensibilisation à la reconnaissance des signes de l’AVC a été lancée.

 

Vous trouverez ci-dessous trois affiches à télécharger :