CIRCULAIRE relative aux modalités de mise en œuvre du FIR en 2019

Une circulaire ministérielle du 15 mai 2019 vient préciser les orientations nationales relatives au FIR pour 2019 autour des priorités de la SNS, de Ma santé 2022, du PNSP et de la feuille de route « personnes âgées », les ressources du FIR, les règles d’attribution et de gestion des crédits par les ARS, les modalités de suivi des dépenses, les principes d’évaluation des missions financées.

Ainsi, en plus du soutien à la formation des infirmiers, la circulaire prévoit :

  • d’accroître le soutien des ARS à la création et à l’ingénierie des CPTS
  • de contribuer au développement des PTA (Plate-forme Territoriale d’Appui)
  • de compenser le reste à charge des personnes âgées hébergées en EHPAD
  • de soutenir l’innovation et l’expérimentation via l’article 51 de la LFSS de 2018

Notre-Dame de Paris

St Denis, le 15 avril 2019

 

Face au terrifiant spectacle de ce joyau architectural et historique en flamme, souhaitons que l’homme qui a laissé ce chef d’œuvre se dégrader et se fragiliser saura, par-delà sa stupidité, reconstruire ce monument inestimable, symbole de Paris, de la France et de l’intelligence de l’Humanité.

A l’heure où j’écris ces quelques lignes, nous en sommes à espérer un miracle pour sauver Notre-Dame.

 

Alain DUVAL

 

« Sans doute, c’est encore aujourd’hui un majestueux et sublime édifice que l’église de Notre-Dame de Paris. Mais, si belle qu’elle se soit conservée en vieillissant, il est difficile de ne pas soupirer, de ne pas s’indigner devant les dégradations, les mutilations sans nombre que simultanément le temps et les hommes ont fait subir au vénérable monument, sans respect pour Charlemagne qui en avait posé la première pierre, pour Philippe-Auguste qui en avait posé la dernière.

Sur la face de cette vieille reine de nos cathédrales, à côté d’une ride on trouve toujours une cicatrice. Tempus edax, homo edacior. Ce que je traduirais volontiers ainsi : le temps est aveugle, l’homme est stupide. »

Victor Hugo

🗓 INVITATION DEBAT PUBLIC MAYOTTE 🗓

👉 A l’occasion d’un déplacement dans l’Océan indien, le Président de l’ONI a souhaité rencontrer les infirmiers de Mayotte au cours d’un grand débat public.

📍 Le vendredi 3 mai 2019 – 14H à 17H – Hémicycle du Conseil Départemental de Mayotte

👥 Cette rencontre sera l’occasion d’évoquer les thèmes de la grande concertation nationale, échanger sur les rôles et missions des infirmiers et l’élargissement de leur champ de compétences et de débattre sur l’avenir de la profession.

Un cocktail dînatoire sera offert à l’issue de la rencontre.

📩 Pour s’inscrire, adressez un mail au Conseil Régional de l’Ordre Infirmiers Réunion-Mayotte
avant le 23 Avril 2019
– fpayet@ordre-infirmiers.fr
– jvivien@ordre-infirmiers.fr

⚠️ Le nombre de places est limité à 120

Rapport Libault « Grand âge, le temps d’agir »

Suite à la concertation « Grand âge et autonomie » lancée en octobre dernier, Dominique Libault a remis son rapport à la Ministre des Solidarités et de la Santé.

145 propositions et 5 grandes orientations

  • Changer le regard sur le grand âge en réaffirmant la citoyenneté, la dignité et le droit au libre choix de la personne âgée pour donner du sens au Grand âge. Un programme qui passe notamment par la lutte contre l’agisme ;
  • Placer l’autonomie de la personne âgée au cœur de la stratégie en construisant une nouvelle offre d’accompagnement et de soin recentrée sur le domicile ;
  • Améliorer les conditions de vie de la personne âgée à travers la revalorisation des métiers du grand âge par le biais d’un plan national ;
  • Mieux accompagner en assurant une continuité de prise en charge pour chacun et en mettant un terme aux « réponse en silos » ;
  • Reconnaître la perte d’autonomie comme un risque de protection à part entière, avec un partenariat territorial renouvelé.

 

Télécharger le Rapport « Grand Âge Autonomie »

Participez à l’enquête destinée aux infirmiers

L’URPS Infirmiers OI lance une grande enquête auprès de l’ensemble des infirmiers libéraux conventionnés à La Réunion et à Mayotte afin de mettre en évidence la richesse et la diversité de notre métier mais aussi les difficultés auxquelles nous devons faire face.