skip to Main Content

Droits de l’enfant en 2017

Bilan du suivi des recommandations de l’ONU par le défenseur des droits

 

Cumul de difficultés pour la Guyane et Mayotte…

L’offre médicale à Mayotte est très nettement sous-dimensionnée, en particulier sur le plan de la médecine libérale. L’insécurité et le coût élevé de la vie sont autant de facteurs qui limitent l’attractivité du territoire. Les mêmes difficultés sont constatées en Guyane, où la carence en médecins pourrait s’accentuer dans les années à venir à la suite d’une vague de départs en retraite, un tiers des médecins du territoire ayant plus de 60 ans. Conséquence directe : en Guyane le taux de mortalité infantile était de 8,8 pour 1 000 naissances contre 3,3 en métropole en 2013.

Sous-dimensionnement des hôpitaux, contrôles administratifs liés à la lutte contre l’immigration irrégulière qui favorisent le renoncement aux soins, difficultés des démarches administratives qui favorisent le non-recours aux droits… tous les indicateurs sont au rouge. En Guyane, une partie de la population peine à bénéficier d’une couverture d’assurance maladie, les caisses primaires ne se déplaçant pas suffisamment dans les communes isolées du territoire. Ainsi, à Mayotte en 2015, le quart des enfants accueillis par Médecins du Monde auraient dû bénéficier d’une affiliation à la Sécurité sociale, ayant au moins un parent français ou résidant de manière régulière à Mayotte.

 

PMI , médecine scolaire et outre-mer en péril

L’insuffisance de ressources, qu’il s’agisse des services de la protection maternelle et infantile (PMI), de la médecine scolaire, de la pédopsychiatrie, réduit la marge de manœuvre des acteurs et constitue « une réelle perte de chance », en particulier pour les enfants les plus vulnérables et les plus fragiles. Ce manque de moyens s’avère « particulièrement délétère » sur les territoires déjà marqués par le faible niveau de ressources de ses habitants et/ou dotés de structures et personnels de santé moins nombreux.

 

Télécharger le rapport – Droits de l’enfant en 2017

Les derniers articles
6 février 2024

Nouvelle mise à jour de la fiche « Compétences vaccinales infirmières » (février 2024)

Par décision du 7/09/2023, l'ANSM a décidé de classer un ensemble de vaccins sur la liste I des substances vénéneuses.…

8 janvier 2024

Lettre info n°6

Consulter la lettre info n°6 en cliquant ICI

5 janvier 2024

Bonne année 2024 !

L'URPS Infirmiers Océan Indien vous souhaite, à toutes et à tous, une très belle année 2024 💫 L'année qui vient…

Union Régionale des Professionnels de Santé Infirmiers de l’Océan Indien

Nos réseaux

Contactez-nous

URPS Infirmiers OI
14 chemin des Anglais – Bât A – Local n°3
97420 LE PORT

Tél momentanément indisponible

contact@urpsinfirmiers-oi.fr

Back To Top